volte-face des architectes ?!?!?!?

Publié le par francois

Rebondissement. Le journal Ouest France du vendredi 15 décembre 2004 nous informe dans un article relatant la dernière réunion du Conseil Municipal (mercredi 13 décembre) que selon le conseiller général maire d'Avranches Guénhaël Huet les architectes seraient opposés à la proposition de trompe-l'oeil sur la façade du Scriptorial rue de Geole .
Les riverains et tous ceux, de plus en plus nombreux, qui suivent cette "histoire" ne comprennent plus rien !!!!
Un jour les architectes sont favorables à la proposition de trompe-l'oeil (la Manche Libre), un autre jour non (Ouest France).

L'article de Ouest France continue en précisant que toujours selon le maire  "il est hors de question de laisser le mur en l'état" et conclue "on attend la proposition des architectes".

Si les propos du maire sont bien rapportés dans la presse, nous, les riverains, en déduisons que le projet d'une lasure de couleur sur le mur, qui nous avait été présentée, est abandonnée puisque [la municipalité] attend la proposition des architectes. Ce qui est déjà une bonne nouvelle.
Une lazure est un pis-aller, un moyen de calmer les riverains, qui répond pas à nos attentes et plus largement aux avranchinais.
Nous souhaitons que le mur du musée soit réellement mis en valeur rue de Geole. La proposition de trompe-l'oeil sur la façade va sans ce sens et même au-delà puisqu'elle valoriserait le musée, le quartier historique et la ville plus largement.

Déjà on nous a imposé en face de nos domiciles un mur plus haut que celui préexistant (EDF), contrairement aux dires des adjoints responsables du projet, MM Delaunay et Bazin, qui nous avaient promis une hauteur du nouveau mur au moins égale à l'ancien.
Nous avons de ce fait moins de luminosité dans nos maisons.

Echaudée, nous sommes et seront extrêmement vigilants par rapport à ce qui va être fait sur ce mur.
Toute décision nous enmènera sur une période d'au moins 10/15 ans. Il est donc important de ne pas faire n'importe quoi.



Publié dans trompe-l'oeil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article