festival Papillons de nuit : un nouvel élan

Publié le par francois

affiche-papillons-2007.jpgDisons le tout de suite, je n'étais pas franchement - il y a un mois encore - un fervent supporter de Papillons de Nuit, festival se déroulant fin mai/début juin dans la petite commune de St Laurent de Cuves (50).
Ce festival ne me donnait pas réellement de plaisirs et d'émotion à chaque fois que je m'y rendais.

Pour avoir fréquenté de nombreux festivals en France et à l'étranger mais pour aussi en avoir organisé ou aidé bénévolement, un festival est une alchimie plus ou moins complexe où se marient programmation artistique, aménagement du site et accueil du public.
La programmation est importante car c'est elle qui fait déplacer les spectateurs. Mais pas exclusivement. L'aménagement du site et l'accueil du festivalier sont aussi essentiels. Ce sont les deux derniers points - je pense - qui faisaient défaut à ce festival. Personnellement je ne me sentais pas en sécurité. 10-15.000 personnes en moyenne par soirée sur un site si petit, j'étais beaucoup plus proche des sorties de secours qu'aux abords des scènes. La quarantaine passée, peut être suis-je moins insouciant ou plus sensible à ces questions que par dans le passé.

Ceci explique-t-il peut-être en partie le demi succès ou le semi-échec de l'édition passée où seulement 40.000 personnes se sont déplacées au lieu des 50.000 attendues.

Les organisateurs de la 7e édition du festival semblent avoir tiré les leçons et promettent cette années des changements qui vont, à mon avis, dans le bon sens : un site agrandi, avec plus d'espace et de mouvement pour le festivalier, ce qui est une bonne chose.
Une troisième scène est mise en place pour la découverte des groupes régionaux. Il devient de plus en plus difficile depuis quelques années pour les artistes en développement de trouver des lieux de diffusion.  D'autant que selon le résultat du 2e tour de l'élection présidentielle, cela risque de ne pas s'arranger. Il faut donc saluer cette excellente initiative.

Il faut aussi souligner la mobilisation de tous les habitants - de toute génération et tout milieu social - , des associations de la commune et des environs pour l'organisation d'un tel évènement. Voire une mixité de génération au contrôle des billets, aux bars et restauration, .... c'est assez rare pour le mentionner. Ce festival créée vraiment du lien social et cela est remarquable dans une société de plus en plus individualiste et anxiogène. Bravo.

Le festival Papillons de nuit est le premier festival normand en terme de fréquentation. Même si l'édition passée était - nous l'avons vu - décevante en terme de fréquentation, l'organisation d'un tel évènement reste compliquer par le fait qu'il se trouve en milieu rural.
Chercher St Laurent de Cuves sur une carte, je doute que vous trouviez la commune au premier coup d'oeil. Pourtant cette commune d'une centaine d'habitants est dorénavant connu de l'ensemble de la Normandie et au delà de par son festival. A l'instar de Montmartin s/mer avec le festival Chauffer dans la Noirceur.

Organiser donc un festival dans la campagne profonde est réellement un handicap. Tout est loin : hôtellerie pour les artistes, recherche de partenaires, .... ce qui entrainent contraintes matériels et coûts supplémentaires.

C'est pourquoi à l'heure où le milieu rural s'essouffle, se désertifie, il faut soutenir ces évènements et initiatives culturels.

Au vue de la programmation de cette édition 2007, nul doute le succès est assuré.
Ou ce n'est à plus rien y comprendre.

Pendant trois jours fin mai, ce n'est pas moins 34 (!) groupes et artistes internationaux, nationaux et régionaux, représentant tous les styles musicaux (variété, rock, electro, tango, dub, ....) qui sur trois scènes vont faire vibrer et enchanter les festaliers. Le bonheur!

Peut-être les festivaliers auront ils la chance de croiser Sofia Coppola déambuler sur le site ?

la programmation (non exaustive) jour par jour :
  • vendredi 25 mai
    • Asian Dub Foundation
    • Les Petites Bourettes
    • Kaolin
    • Mano Solo
    • Oai star
    • Adrienne Pauly
    • Gotan Project
    • Le Maximum Kouette
    • Pleymo
    • ...

  • samedi 26 mai
    • Razorlight
    • Porcelain
    • Sanseverino
    • Laurent Voulzy
    • Riké
    • Ministères des Affaires Populaires (MAP)
    • Sandi Thom
    • Tchao Paï Paï
    • Les Blérots de R.A.V.E.L.
    • DJ Zebra
    • Twin
    • Merzhin
    • Izabo
    • ...
  • dimanche 27 mai
    • Trémore
    • Renaud
    • Dobacaracol
    • Aaron
    • Eiffel
    • Les Rita Mitsouko
    • The Fratellis
    • Juliette & The Licks
    • R2 Jeux
    • I’m From Barcelona
    • Rose
    • Phoenix
    • ...
Si l'on rapporte le forfait trois jours à 54€ (tarif inchangé) au nombre de groupes (34 annoncés) présents ce WE à St Laurent de Cuves, cela revient à 1,58€ par groupe; 10 francs (de l'ancienne monnaie) pour voire et écouter les Rita Mitsouko, Renaud, Asian Dub, Gotan Project, Koalin, ... c'est vraiment "donné".
Si vous trouvez moins cher, je vous rembourse la différence!
Je plaisante mais Papillons de Nuit est vraiment un cheap (bon marché) festival!

Toutes les informations sur le festival Papillons de Nuit (groupes, billeterie, infos pratique, accès, camping, ...) sur le site internet du festival.


a splending festival is guaranteed for all





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article